contour


contour

contour [ kɔ̃tur ] n. m.
• v. 1200 « enceinte »; de contourner, avec infl. de l'it. contorno
1(1651) Limite extérieure d'un objet, d'un corps. bord, bordure, délinéament, limite, périmètre, périphérie, 3. tour. Le contour d'une table, d'un tapis. Contour précis, net, imprécis. Esquisser, tracer, délimiter, estomper les contours d'une figure. courbe, ligne.
Les contours du corps humain. courbe, forme, galbe, ligne; silhouette. Contour d'un visage. ovale. « Ce corps, dont tous les contours sont doux, dont toutes les courbes séduisent » (Maupassant). « Le menton un peu avancé, mais d'une irréprochable pureté de contour » (Loti).
Contour apparent : limite extérieure d'un objet telle qu'elle est perçue par un observateur, selon sa situation par rapport à cet objet.
2Aspect de ce qui est contourné. sinuosité. Suivre les contours d'un fleuve. méandre. Les contours d'une route de montagne. détour, lacet.
3Contour d'oreille : prothèse auditive miniaturisée qui se dissimule derrière l'oreille.

contour nom masculin (de contourner) Ligne ou surface qui limite extérieurement un corps, qui permet de le définir, de le déterminer, de le préciser ; tour, forme : Une statue aux contours harmonieux. Forme, aspect général de quelque chose : Le projet a des contours assez imprécis. Ligne qui limite une forme arrondie : Le contour d'un visage. Partie du cours d'un fleuve, du tracé d'une route, etc., qui décrit une courbe. Électroacoustique Sur un amplificateur de haute-fidélité, dispositif permettant de relever automatiquement le niveau des fréquences graves et aiguës lorsque le niveau de volume sonore est faible. ● contour (expressions) nom masculin (de contourner) Contour apparent, trace, sur un plan de projection, du cylindre circonscrit au corps à représenter et perpendiculaire à ce plan. Contour apparent d'un corps par rapport à un plan P, ensemble des éléments de contact de ce corps avec le cylindre dont les génératrices sont tangentes au corps et perpendiculaires à P. Contour apparent d'un corps vu d'un point O, ensemble des éléments de contact de ce corps avec le cône de sommet O dont les génératrices lui sont tangentes. Courant de contour, courant marin profond qui progresse selon les isobathes. ● contour (synonymes) nom masculin (de contourner) Ligne ou surface qui limite extérieurement un corps, qui permet...
Synonymes :
- linéament
Ligne qui limite une forme arrondie
Synonymes :
- périmètre
- périphérie
Partie du cours d'un fleuve, du tracé d'une route, etc....
Synonymes :
- sinuosité

contour
n. m.
d1./d Limite extérieure d'un corps, d'une surface. Tracer les contours d'une figure. Le contour du nez.
d2./d (Plur.) Méandres, courbes sinueuses. Les contours de la Seine.
d3./d (Liban, Maurice, Réunion, Suisse) Tournant, virage.

⇒CONTOUR, subst. masc.
I.— [L'idée dominante est celle de délimitation]
A.— Ensemble des lignes ou surfaces qui bordent et délimitent extérieurement (un objet, un corps, une figure, une construction). Le contour, les contours d'une côte, d'un lac; un contour adouci par la brume; l'érosion des contours :
1. On était aux premiers jours d'octobre (...). Des vapeurs s'allongeaient à l'horizon, entre le contour des collines; et d'autres, se déchirant, montaient, se perdaient.
FLAUBERT, Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 181.
SYNT. Contour d'un bâtiment; un contour estompé, noyé, net, rectiligne, arrondi, délicat; les contours extravagants d'une ombre.
P. métaph. Configuration globale (d'une chose abstraite). Les contours de la vie, d'une idée; un contour vague, incertain. Votre gauche (...), un absolu sans contour et sans visage (MAURIAC, Le Nouveau Bloc-notes, 1961, p. 219) :
2. Mais les êtres humains s'échappent toujours et nous leur échappons aussi; ils sont sans contours fermes. La vie de ce point de vue est sans style. Elle n'est qu'un mouvement qui court après sa forme sans la trouver jamais.
CAMUS, L'Homme révolté, 1951, p. 323.
B.— En partic.
1. Formes extérieures, ligne de la silhouette (du corps ou de l'une de ses parties arrondies). Contours de hanches, de joues, d'un sein; contour du visage; des contours exquis, fins, purs. La vivacité des contours de l'œil (BALZAC, Pierrette, 1840, p. 11). Les contours juvéniles de son corps élégant et frêle (T. GAUTIER, Le Roman de la momie, 1858, p. 198) :
3. Flore avait ces beaux bras ronds, éclatants, cette plénitude de formes, cette pulpe satinée, ces contours attrayants, mais moins sévères que ceux de l'actrice [mademoiselle Georges].
BALZAC, La Rabouilleuse, 1842, p. 411.
B.-A. Ce qui termine et délimite (une figure) et donne une forme déterminée (souvent, une certaine rondeur). Un contour plus ou moins appuyé, ferme, tremblé, vigoureux, très accusé; tracer, dessiner des contours, estomper des contours par la couleur. Synon. dessin, trait :
4. La proportion s'applique à la sculpture comme à la peinture; la perspective détermine le contour.
E. DELACROIX, Journal, 1851, p. 69.
P. métaph. [Dans une création littér. etc.] Les contours d'un caractère, d'un personnage. Les contours parfaits d'un sonnet. Synon. forme.
2. Frontière, limite, ligne qui délimite entièrement (un espace). Contour d'une forêt, d'une cité. Synon. enceinte, pourtour :
5. Enfin un tournant de la route nous laissa voir le fort Galifet (...) un feu bien nourri couronnait le contour de ses murs.
HUGO, Bug-Jargal, 1826, p. 81.
Vx. Les contours. Les environs.
Rem. Encore attesté ds les dict. du XXe s. comme ,,vx`` ou ,,langue classique``.
a) GÉOM. Contour apparent. ,,Ligne extrême d'une figure vue en perspective ou en projection cylindrique`` (UV.-CHAPMAN 1956).
b) ARPENT. Courbe de niveau.
c) SYLVIC. Périmètre (d'un tronc). Mesurer le contour (Forest. 1946).
d) INFORMAT. ,,Tracé extérieur d'un caractère`` (Informat. 1972).
e) OPT. Champ de contour. Limites du champ d'un instrument d'optique, où la luminosité est la plus faible.
3. P. méton. a) MÉD. Contour d'oreille. Amplificateur auditif qui se place autour du pavillon de l'oreille. Synon. tour d'oreille. b) ART MILIT. Garniture que l'on met au drapeau et à l'épaulette.
II.— [L'idée dominante est celle d'une ligne courbe; souvent au plur.]
A.— Courbe complexe, détour, méandre (d'une ligne ou d'une chose linéaire). Les contours d'un fleuve, d'un chemin, d'un ravin; un contour qui serpente; un contour en zigzag :
6. Les hautes roches (...) s'abaissent en pente douce dans la grande vallée, où elles décrivent un brusque contour vers le nord.
BALZAC, Les Chouans, 1829, p. 208.
Les contours d'une draperie. Les courbes qu'elle prend aux endroits où elle est relevée (Ac. 1835, BESCH. 1845, etc.).
P. métaph. Complications, sinuosités (d'une chose abstraite). S'embarrasser dans les contours de phrases ambiguës (cf. contourné II A 4).
B.— Spécialement
1. MUS. Contour (mélodique). Dessin, ligne (mélodique). Synon. dessin, mélodie. Une autre phrase musicale qui ait cette pureté dans le contour (P. LALO, La Mus., 1899, p. 119). Une suite ininterrompue de contours mélodiques (LAVIGNAC, Le Voyage artistique à Bayreuth, 1897, p. 262).
Emploi littér. Une harpe dessine dans l'air Le contour secret du silence (TOULET, Les Contrerimes, 1920, p. 101).
2. LING. Contour d'intonation, contour tonal. Courbe d'intonation ou mélodie de la phrase, constituée par l'ensemble des caractéristiques mélodiques qui font l'unité de cette phrase.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « enceinte » (Vie de St Jehan Bouche d'Or, éd. H. Dirickx-Van der Straeten, 417); 2. 1291 as contours « aux alentours » (Trésor des chartes du Comté de Rethel, t. I, p. 414, 19 ds RUNK., p. 151); 3. 1548 « détour » (ici, en parlant des mots d'un vers; cf. contourner B) (Th. SEBILLET, Art poétique françoys, éd. F. Gaiffe, p. 17); 4. 1651 B.-A. « ligne délimitant la surface d'un corps, d'un objet, d'une figure » (R. F. [réart] de Chambray, trad. fr. du Trattato di Pittura de Léonard de Vinci, p. 1 d'apr. BRUNOT t. 6, 1, 2, p. 695). Déverbal de contourner. Le sens 4 est prob. dû à l'infl. de l'ital. contorno. Fréq. abs. littér. : 1 127. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 784, b) 1 230; XXe s. : a) 1 512, b) 1 701. Bbg. KOHLM. 1901, p. 17. — SAR. 1920, p. 17. — WIND 1928, p. 73, 192.

contour [kɔ̃tuʀ] n. m.
ÉTYM. V. 1200, « enceinte », de contourner, avec infl. de l'ital. contorno.
1 Vieilli. Limite circulaire (d'une étendue) ou en courbe fermée. Bordure, enceinte, pourtour, tour. || Le contour d'une forêt. || Le contour d'une ville. Circuit, périmètre.
2 (1651). Mod. Limite extérieure (d'un objet, d'un corps). Bord, bordure, délinéament, limite, périmètre, périphérie, tour. || Le contour d'une table, d'un tapis, d'une colonne, d'un vase. || Contour d'une pièce chantournée. Chantournement. || Contour précis, net. || Contour imprécis d'une ébauche, d'une esquisse. || Contour apparent d'un objet représenté en projection.(Au plur.). || Les contours : la forme extérieure. || Le moelleux des contours. || Esquisser, tracer, délimiter, arrondir, estomper les contours d'une figure. || Dessiner les contours d'un paysage. Courbe, forme, ondulation. || Empâtement, bavochures des contours.
1 (…) une lueur blanche à l'orient profilait le contour sombre des montagnes, dont la base était perdue dans l'ombre (…)
Loti, Aziyadé, XXI, p. 32.
2 Un étroit nuage y découpa (dans le soleil) comme dans une estampe japonaise, une bande noire aux contours précis.
A. Maurois, les Discours du Dr O'Grady, IV, p. 41.
2.1 Lorsque le contour est assez précis pour permettre d'identifier la forme avec certitude, il est aisé de retrouver l'objet original, non loin de là. Ainsi la trace circulaire a-t-elle été visiblement laissée par un cendrier de verre, qui est posé juste à côté.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 10.
Spécialt. || Le contour du corps, du visage. Forme, galbe. || Contour du profil. Profil.(Sans compl.). || Beauté, plénitude du contour. || Pureté du (de) contour.(Au plur.). || Les contours (du corps humain). Courbe, ligne. || Draperie qui suit, épouse les contours ( Mouler). || Des contours agréables, arrondis, élégants, fermes, gracieux, onduleux, pleins, purs. || Plénitude des contours.
3 Ses formes sveltes se tranformaient à vue d'œil en contours plus suaves et plus arrondis par l'adolescence.
Lamartine, Graziella, IV, XXVII, p. 144.
4 (…) le tissu aérien qui l'effleure ne voilera pas les pleins contours de son beau corps.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, V, I, 1, p. 232.
5 Ce corps, dont tous les contours sont doux, dont toutes les courbes séduisent, dont toutes les molles saillies troublent le cœur, semble fait pour l'immobilité du lit.
Maupassant, Sœurs Rondoli, II, p. 46.
6 Le profil droit; le menton un peu avancé, mais d'une irréprochable pureté de contour.
Loti, Matelot, XXXI, p. 122.
7 (…) le visage de son grand-père (…) se détachait sur la tenture sombre avec l'éclat net, le contour d'un Holbein.
A. Maurois, Bernard Quesnay, I, p. 6.
Contour apparent : limite extérieure (d'un objet) telle qu'elle est perçue par un observateur, selon sa situation (par rapport à cet objet).
3 Aspect de ce qui est contourné. || Les contours d'un fleuve, d'une route de montagne. Détour, lacet, méandre. || Suivre les contours de la rivière.
4 (Abstrait). Limites extérieures (plus ou moins contournées).
8 (…) la rouerie qui serre habilement les contours du Code pénal (…)
Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, Préface, p. 14.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Contour — may refer to: an outline or silhouette a contour line on a contour map, or the corresponding line on the ground or sea bed Contour (linguistics), a phonetic sound Pitch contour (music), a melody shape Contour (camera system), a 3D digital camera… …   Wikipedia

  • CONTOUR — antes del lanzamiento Organización NASA Estado Perdido en el espacio …   Wikipedia Español

  • contour — [kän′to͞or΄] n. [Fr < It contorno < LL contornare, to go around < L com , intens. + tornare, to turn in a lathe: see TURN] 1. the outline of a figure, mass, land, etc. 2. the representation of such an outline vt. 1. to make a contour or… …   English World dictionary

  • contour — CONTOUR. subs. masc. Terme de Peinture et de Sculpture. Ce qui termine une figure, ou les parties d une figure. Un beau contour. Le contour de cette figure est admirable. De beaux contours. Des contours hardis, bien entendus. Des contours élégans …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Contour — Con*tour , n. [F. contour, fr. contourner to mark the outlines; con + tourner to turn. See {Turn}.] 1. The outline of a figure or body, or the line or lines representing such an outline; the line that bounds; periphery. [1913 Webster] Titian s… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • contour — 1660s, a term in painting and sculpture, from Fr. contour circumference, outline, from It. and M.L. contornare to go around, from L. com , intensive prefix (see COM (Cf. com )), + tornare to turn on a lathe, from tornus lathe (see TURN (Cf.… …   Etymology dictionary

  • contour — Contour. s. m. Terme de Peinture & de Sculpture. Ce qui termine une figure, & les parties d une figure, & leur donne le tour qu elles doivent avoir. Un beau contour. le contour de cette figure est admirable. de beaux contours. des contours hardis …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Contour — Contour, der Abriß oder Umriß von Bildern, Gebäuden oder andern Dingen, die durch ihre Gestalt in die Augen fallen. Bildlich wendet man es auch z. B. auf Wissenschaften an; und der Contour einer solchen müßte ihren Umfang und Inhalt so darstellen …   Damen Conversations Lexikon

  • contour — ► NOUN 1) an outline, especially one representing or bounding the shape or form of something. 2) (also contour line) a line on a map joining points of equal height above or below sea level. ► VERB 1) mould into a specific shape. 2) (contoured)… …   English terms dictionary

  • Contour — (fr., spr. Kongtuhr, ital. Contorno), Umriß, Linien, durch welche bei Zeichnungen die äußeren Umrisse der Figuren u. Gegenstände bestimmt werden; davon Contonriren, die Umrisse der Figuren zeichnen. Von der Richtigkeit der C. hängt im Allgemeinen …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.